Prendre soin de l environnement et de son alimentation a la fois

Prendre soin de l’environnement et de son alimentation à la fois

L’alimentation a un impact important sur l’environnement et plusieurs habitudes doivent être améliorées afin que la planète soit en meilleure santé. De plus, ce qui est bénéfique pour l’environnement l’est également pour vous.

Faire ses semis soi-même

Cultiver ses propres fruits et légumes est économique et peut offrir de bons aliments en grande quantité pour une famille entière. Faire vos semis garantit également l’absence de pesticides et l’entièreté des nutriments. De plus, les semis vous offrent un vaste choix de légumes, ce qui vous permet de faire de belles découvertes pour un prix beaucoup plus avantageux qu’à l’épicerie.

La culture des semis au presse-motte

Diverses façons existent pour faire la culture des semis, mais le semis en motte est une technique de plus en plus utilisée parce qu’elle est économique et écologique.

Un des avantages est que l’utilisation de pots en plastique n’est pas nécessaire et les plantes peuvent vivre longtemps dans le même espace lorsqu’elles sont suffisamment arrosées et pas en plein soleil.

Qu’est-ce que le presse-motte ? C’est un outil utilisé pour faire des blocs de terreau dans lesquels les semis y seront intégrés. Il y a quelques types de presse-mottes et votre choix s’arrêtera sur celui qui convient le mieux à la catégorie de semences que vous voulez pour votre potager.

Les petites semences telles que les laitues conviennent davantage à des presse-mottes entre 17 et 38 mm tandis que les semences telles que tomates, aubergines, concombres et haricots nécessitent un presse-motte de 50 mm et plus pour qu’elles poussent de façon optimale.

Avant de débuter, vous devez vous assurer que le terreau qui servira à accueillir les graines soient de bonne qualité. Ensuite, vous devez l’humidifier et le compacter dans le presse-motte afin que ce dernier soit bien rempli et que le tout tienne correctement dans le bac, l’endroit dans lequel les blocs de terreau seront transférés.

Rendu à cette étape, il vous suffit de mettre les graines dans les mottes et de les maintenir humides pour qu’elles soient dans des conditions optimales à la germination. Il ne vous reste qu’à attendre le résultat pour pouvoir déguster de bons aliments nutritifs.

Mangez sainement, équilibré et diversifié

Tout d’abord, manger sainement améliore la santé de tous, y compris celle de l’environnement. La première habitude que vous devriez changée est de diminuer votre consommation de viande. La production de viande exige des coûts élevés en énergie, en eau, en transport et en nourriture végétale.

L’animal d’élevage consomme plus de 10 % des ressources en eau douce sur la planète en plus d’exiger une grande quantité de protéines végétales importées telles que le soja, ce qui cause de la déforestation.

Le but n’est pas d’éliminer complètement la viande de son alimentation, mais au minimum d’en diminuer la quantité de façon progressive pour faire une place plus importante aux protéines végétales telles que fèves, lentilles, soja et haricots secs.

La viande peut également être remplacée par le poisson et les œufs, qui sont d’excellentes sources de protéine. D’ailleurs, un végétarien émet une basse quantité de gaz à effet de serre comparativement à un mangeur de viande, 2 fois moins, ce qui aide à prendre soin de la planète.

Si vous optez pour des fruits et des légumes de saison, vous contribuez également à la santé de la planète, surtout si vous privilégiez les produits locaux. Acheter des produits locaux évite la pollution liée au transport.

De plus, les fruits et les légumes sont davantage frais et savoureux lorsqu’ils sont achetés localement tout en apportant à l’organisme une valeur nutritionnelle plus intéressante. Leur qualité est supérieure et leur coût moins élevé en plus de nécessiter de moins d’eau et d’énergie qu’un produit hors saison.

L’agriculture biologique soutient également l’environnement et votre santé car elle est exempte de pesticides et le respect des sols y est primordial. Et acheter directement du producteur est définitivement la solution la plus avantageuse.

Évitez le gaspillage

En premier lieu, privilégiez l’achat en vrac pour éliminer d’innombrable emballages polluants et encombrants. Ensuite, une habitude que vous devez mettre en priorité est d’éviter le gaspillage.

Plusieurs kilos de nourriture sont jetés inutilement à la poubelle chaque année et celle-ci a pourtant exigée de l’eau, de l’énergie et du carburant en plus d’avoir participé aux émissions de gaz à effet de serre.

Afin de contrer cette situation, il est préférable de prévoir les menus pour la semaine et d’acheter moins d’aliments, ce qui aidera à soutenir l’environnement.

Leave a Reply