symptomes mauvaise digestion

Quels sont les symptômes d’une mauvaise digestion ?

Les troubles digestifs sont malheureusement monnaie courante. Plus de 70 % des Français sont concernés par ces troubles intermittents pouvant occasionner une véritable gêne au quotidien. À ce jour, plus de 600 maladies sont ainsi recensées pouvant être responsables d’une mauvaise digestion. Mais rassurez-vous, la majorité des maladies sont bénignes. Il est toutefois important d’être attentif aux différents signes d’alerte pour pouvoir consulter le plus rapidement possible.

La diarrhée, symptôme d’un trouble de l’appareil digestif

Dès que la fréquence des selles est trop fréquente et qu’une augmentation du volume d’eau est constatée, la diarrhée est ainsi détectée. La fréquence des selles est spécifique à chaque personne, c’est pourquoi certaines personnes vont aux toilettes trois à cinq fois par jour. Cela ne signifie pas qu’il y ait la présence d’un trouble digestif, mais cela s’explique surtout par une grande consommation de fibres végétales.

Quand la diarrhée se manifeste, elle provoque des crampes, des ballonnements, des gaz… La diarrhée peut-être d’origine infectieuse ou à cause d’une substance toxique qui a été ingurgitée précédemment. Des vomissements et des nausées peuvent également apparaître, d’où l’importance de traiter les symptômes. Rassurez-vous, la plupart des diarrhées se révèlent complètement anodines.

Lorsque celle-ci est très prononcée, il n’est pas rare de souffrir d’une déshydratation ainsi que d’une perte d’électrolyte au niveau du sang tel que le sodium, le bicarbonate, le magnésium, le chlorure et le potassium. Une baisse des électrolytes dans le sang entraîne automatiquement une baisse de la pression sanguine, d’où la sensation de faiblesse et parfois dans certains cas de perte de connaissance.

Dans la majorité des cas, il s’agit d’un aliment qui n’était pas frais ou contenant de mauvaises bactéries… Parfois, c’est le stress ou une pratique sportive qui empêchent les intestins d’absorber correctement l’eau des aliments digérés, entraînant ainsi une digestion difficile, se manifestant sous la forme d’une diarrhée.

Être attentif en cas de constipation

Lorsque vous avez du mal à évacuer les selles, il peut s’agir d’une constipation passagère. C’est une situation délicate car vous n’arrivez pas à procéder à une évacuation complète et certaines douleurs peuvent être observées au niveau du rectum. Qu’elle soit chronique ou aiguë, la constipation traduit directement des troubles digestifs qu’il faut prendre en considération. La constipation chronique apparaît au fur et à mesure et peut malheureusement perdurer pendant plusieurs années.

Elle est à mettre en opposition avec la constipation aiguë qui apparaît de manière soudaine, sans aucuns signes précurseurs. En modifiant son alimentation, il est possible de soulager la constipation en s’orientant vers la consommation de céréales, de fruits et légumes qui contiennent beaucoup de fibres. Néanmoins, si le problème persiste il est nécessaire d’avoir recours à des laxatifs ou à d’autres traitements médicamenteux pour rétablir la situation.

Si vous avez tendance à consommer beaucoup de viande, de produits laitiers, de la pâtisserie, des jus de fruits, des boissons à base de caféine ou des bananes, un phénomène de constipation peut apparaître. La bonne nouvelle c’est qu’en supprimant les ingrédients qui ont tendance à perturber les fonctions gastro-intestinales et en buvant beaucoup d’eau, vous allez, dans la plupart des cas, pouvoir retrouver un transit parfaitement normal.

La régurgitation

Autre symptôme caractéristique d’une mauvaise digestion : la régurgitation. Les aliments que vous avez ingérés précédemment sont alors expulsés, en provenance de votre estomac ou en provenance de votre œsophage. Normalement, les reflux gastriques sont évités grâce à la présence d’un muscle, se présentant sous la forme d’un anneau, positionné entre l’œsophage et l’estomac. Celui-ci a pour mission de contenir les flux en sens inverse. Mais dans certains cas, il n’est pas capable de remplir sa fonction à cause d’une remontée d’acide gastrique en provenance directe de l’estomac. Si l’apparition se fait spontanément et non de manière régulière, les causes probables sont surtout alimentaires. La consommation d’un aliment qui n’est pas frais ou beaucoup trop acide peut occasionner ce type de problématique.

Si malheureusement le problème est chronique, certaines pathologies peuvent en être responsables comme une poche anormale dans l’œsophage qu’on appelle le diverticule de Zenker ou dans certains cas plus extrêmes la présence d’un cancer. Si le phénomène se reproduit fréquemment, il faut tout de suite penser à consulter un professionnel de la santé.

Concernant les deux dernières explications, elles représentent une très forte minorité des problèmes digestifs occasionnant une régurgitation. C’est pourquoi il faut surveiller le phénomène sans pour autant dramatiser la situation. La plupart du temps, les reflux gastro-œsophagien apparaissent après des repas trop riches en graisses et en alcool.

La présence de saignements gastro-intestinaux

Un saignement peut malheureusement apparaître sur n’importe quel segment de la bouche ou de l’anus. Parfois des saignements occultes sont présents mais ne sont malheureusement pas visibles à l’œil nu. Seule une analyse approfondie des selles permettra de détecter une anomalie.

Dans d’autres circonstances, les saignements sont directement visibles à l’œil nu sous la forme de selles noires que l’on appelle mélana ou sous la forme d’une couleur rouge vif que l’on appelle hématochézie.  Le sang peut également être vomi.

Concernant les causes possibles au-delà de certaines maladies, d’une infection ou d’une mauvaise circulation sanguine au niveau du côlon, les aliments représentent une fois de plus la majorité des cas. Une intoxication alimentaire entraîne une perturbation du transit intestinal. De ce fait, certaines irritations peuvent apparaître au niveau de l’estomac, entraînant des saignements qui seront uniquement visibles au niveau des selles.

Vous avez dans ce cas-là consommé une boisson ou un aliment malheureusement contaminé par un champignon, une bactérie ou un virus. Généralement ce type de symptômes se manifeste rapidement avec des saignements gastro-intestinaux mais également accompagnés de vomissements, de fièvre, de diarrhée ainsi que certaines douleurs au niveau de l’estomac.

Lorsque la bactérie est en mesure de s’attaquer directement à la paroi de votre intestin, on parle de bactéries invasives, ce qui nécessite d’avoir recours à un antibiotique sous prescription.

Les troubles de la déglutition

Le terme dysphagie désigne des personnes qui ont du mal à avaler un liquide ou un aliment. En effet, vous avez l’impression que cela vous reste sur la gorge ou sur l’estomac. Vous manquez d’appétit et vous pouvez également ressentir une sensation de ballonnements particulièrement désagréables.

La pathologie est à mettre en parallèle avec la sensation de bolus où les individus ont tout simplement l’impression d’avoir une boule dans la gorge, les empêchant de manger. Dans le cas de la dysphagie, il s’agit d’une pathologie physique avec une perturbation des sécrétions buccales. Différentes causes sont ainsi possibles comme des troubles du système nerveux, des muscles ou bien l’obstruction d’un aliment au niveau de l’œsophage. Si vous avez consommé un aliment inhabituel ou de taille plus conséquente, il se peut que celui-ci ne soit pas correctement passé dans le tube digestif, entraînant des sensations particulièrement désagréables.

Être attentif à son organisme

Le corps de chaque personne est différent, c’est pourquoi il est difficile de faire une comparaison brute et qu’il est préférable d’observer les changements que vous avez eu ces derniers temps.

Les troubles digestifs ont souvent une cause alimentaire parce que vous avez introduit de nouveaux aliments dans votre alimentation quotidienne ou à cause d’un produit qui était avarié. 

Si les manifestations de troubles digestifs se font ressentir trop fréquemment, alors il est important d’être pris en charge par des professionnel de la santé avec une prescription médicale. 

En adoptant une alimentation saine dès le départ, vous limitez grandement les risques d’avoir une perturbation du transit intestinal, bien qu’il se puisse qu’une forme d’intolérance puisse-être développée auprès de n’importe quel aliment.

Leave a Reply